dimanche, décembre 4, 2022

Prêt immobilier : les conditions à remplir

Rêvez-vous de devenir propriétaire de votre maison ? Si vous n’êtes pas en mesure de financer seul ce grand projet, vous pouvez toujours recourir à un prêt immobilier. Certaines institutions financières vous proposent des prêts avec des taux remarquablement bas. N’est-ce pas tentant ? Cependant, il est important que vous sachiez que l’obtention de ce prêt est souvent soumise à plusieurs conditions.

Conditions pour avoir un prêt immobilier

Les établissements de crédit, pour réduire les risques qu’ils prennent, évaluent minutieusement le profil de l’emprunteur. Ainsi, pour être sûr de pouvoir obtenir le meilleur taux prêt immobilier, il faut bien préparer son dossier de demande de crédit. Voici les conditions pour avoir un prêt :

Lire également : Choisir la bonne assurance immobilière, c'est important !

A lire en complément : Pourquoi confier son projet à un agent immobilier ?

  • Situation professionnelle et financière

Vous devez être en mesure de justifier que votre situation professionnelle est stable. De préférence, vous devez être dans un contrat de travail à durée indéterminée. Aussi, le montant des revenus du ménage demandeur doit être assez suffisant pour faire face aux charges courantes du mois et assurer les mensualités. Dans la mesure où les banques vont se baser sur vos revenus et vos charges du mois afin de calculer votre taux d’endettement et votre reste à vivre.

Cela peut vous intéresser : Conseils pour trouver le bon appartement à louer

  • Apport personnel

C’est ce qui intéresse le plus votre organisme de prêt. Le montant que vous souhaitez consacrer à votre projet doit être au moins égal aux 10 % de son montant total. Ainsi, vous prouvez que votre projet a été bien préparé. Il faut ajouter que plus l’apport personnel est élevé, plus la banque vous prendra au sérieux et vous serez en mesure de bien négocier votre taux de crédit.

Avez-vous vu cela : Immobilier : quid des avantages liés à une installation au Delaware ?

  • Taux d’endettement

C’est un élément non négligeable au niveau des institutions de crédit. Une étude de solvabilité sera réalisée pour avoir une idée sur le taux d’endettement et le reste à vivre. Le taux d’endettement permet de déterminer la mensualité à rembourser. Il ne doit pas dépasser 33 % des revenus mensuels du ménage demandeur. Le reste à vivre quant à lui est la somme qui reste après prélèvement de la mensualité du prêt. Cette somme doit permettre d’assurer les charges courantes durant le mois.

Il est important de savoir que pour bénéficier d’un prêt, il ne faut pas être fiché à la banque de France. En effet, pour éviter de prendre des risques, votre établissement de crédit consultera cette institution pour savoir si vous êtes en situation de surendettement. Aussi, les institutions de crédit exigent des garanties lors d’un prêt immobilier. Ces garanties les protègent en cas de manquement de votre part. Comme garanties, on peut citer une hypothèque, un gage, un nantissement, etc. Il faut également souscrire à une assurance emprunteur pour obtenir un crédit.

Enfin, si le profil de l’emprunteur a été accepté, l’institution de prêt lui fera des offres de financement. Ces dernières se baseront sur l’argent que le prêteur désire emprunter, la somme mensuelle qu’il est en mesure de rembourser et la durée de remboursement.

Peut-on cumuler un prêt immobilier avec un prêt consommation ?

Vous bénéficiez déjà d’un crédit à la consommation, mais souhaitez y ajouter un prêt immobilier ? Est-ce une opération possible ?

En effet, plusieurs emprunteurs désirent entrer en possession d’un prêt immobilier tout en s’acquittant de leur crédit consommation. Cependant, il serait difficile, voire impossible pour de nombreux ménages, d’accumuler les mensualités d’un prêt immobilier et d’un crédit consommation compte tenu des charges mensuelles qui leurs incombent, même s’ils bénéficient du meilleur taux crédit consommation. Néanmoins, on peut toujours envisager de faire un prêt immobilier même si on a un crédit consommation en cours. Il faut donc faire recours à un rachat de crédits. Il consiste à rassembler les crédits en cours de remboursement et à y inclure un montant destiné à un nouveau projet. Ainsi, vous n’aurez pas à cumuler une autre dette.