lundi, avril 19, 2021

RGPD : le nouveau règlement sur la protection des données personnelles

Le RGPD fait partie de l’actualité depuis un moment. Le règlement sur la protection des données personnelles s’appliquera ce mois de mai 2018. Ce type de conventions touche l’ensemble des résidents de l’Union européenne. L’apposition de cette nouvelle loi est tout à fait bénéfique pour les particuliers afin de sécuriser leur vie privée.

Des informations cruciales à retenir sur le RGPD

A découvrir également : Le divorce par consentement mutuel devant un juge

A voir aussi : Et si on vous prédisait l'avenir par téléphone ?

Les données sont considérées à caractère personnel lorsqu’elles concernent les personnes physiques. Le RGPD est la nouvelle réglementation instaurée par l’Union européenne. Il vient d’être modifié d’une manière à traiter, à collecter, mais surtout à sécuriser les données manipulées par les entreprises et d’autres organismes.

Sujet a lire : Qu’est-ce qu’un mandataire auto occasion ?

Le RGPD a pour objectif de renforcer les droits des individus. Il vise également à responsabiliser les établissements en charge du traitement des informations. Il a pareillement pour but de pousser les institutions concernées à respecter les règles.

A lire en complément : La trottinette électrique Suprem de Wegoboard

Avec le RGPD, les entreprises qui traitent les données doivent avertir la personne sur le procédé à faire. Elles devront avoir le consentement du sujet avant de collecter les données. Les sociétés en charge de cette mission sont pareillement tenues d’alerter les autorités de contrôle en cas de faille du système employé.

Tous les pays de l’Union européenne sont concernés par ce règlement. Cette loi s’applique aussi aux entreprises se trouvant à l’étranger et souhaitant cibler les personnes résidentes en Europe.

Les changements apportés par le RGPD

Network Safety Concept with Businessman Touching Closed Padlock as Symbol of Security. Internet Security Technologies. Password Access Protection.

D’ici quelques semaines, précisément le 25 mai 2018, le RGPD rentrera en vigueur. De nombreux changements ont été mis en place.

Cette nouvelle loi indique que l’établissement doit faire appel à un délégué à la protection des données dans certains cas. Le DPO est obligatoire lorsque le traitement des informations va être effectué par une autorité publique. C’est aussi le cas si les activités de base de l’entreprise consistent à manipuler des données sensibles. Dans ces circonstances, une formation DPO est utile pour les personnes qui souhaitent devenir des professionnels.

La nouvelle loi sur la protection des informations oblige les entreprises à tenir un registre des traitements des données. Ce dernier remplacera la déclaration à la commission nationale de l’informatique. Ce registre comportera les mêmes informations que celles de la proclamation de la CNIL. Si auparavant la CNIL démontre les manquements, les sociétés doivent impérativement prouver qu’elles suivent les règles comme il se doit.

La mise en place du RGPD permet l’identification des traitements qui présentent un risque pour la vie privée. En effet, ce règlement vise à mieux sécuriser les informations concernant les particuliers.

Dans le contexte de la protection des données personnelles, il est obligatoire de recourir au principe d’accountability. Ce dernier est un processus de mise en conformité d’une société à la réglementation informatique.