lundi, avril 19, 2021

Faire construire plus sereinement en s’informant

Ce terrain en pleine campagne vous fait de l’œil à chaque fois que vous passez devant. Vous pourriez bien y faire construire votre maison mais vous avez peur de voir votre compte en banque à sec d'un seul coup. Pour envisager ce beau projet plus sereinement, n'ayez pas peur de faire jouer la concurrence, de prendre votre temps et de connaître les obligations de votre constructeur.

2 conseils pour faire baisser le prix de sa construction

Cela peut paraître évident mais il n'est pas superflu de le rappeler : il est nécessaire de pouvoir consulter les devis. Car sans eux, impossible de faire jouer la concurrence et de réaliser des économies significatives. Connaître le prix précis de chaque élément de sa maison (terrassement, menuiserie, plomberie, …) autorise une meilleure gestion de son budget. Un prix global englobe le tout et ne permet pas de se faire une idée de ce qui coûte le plus cher.

A lire également : En quoi consiste le travail d'un promoteur immobilier ?

A voir aussi : Comment réussir l’achat de votre appartement à Issy-les-Moulineaux ?

Veillez à rester maître.sse de la situation. Parfois, les entreprises locales concluent des accords entre elles et se répartissent le travail. Par exemple, monsieur Volt, électricien, appelle ses collègues de la même zone et les voilà à négocier en visio-conférence. Résultat : ok, cette fois c'est monsieur Courant qui propose le tarif le moins cher et remporte le chantier, mais la prochaine fois, ce sera au tour de madame Débrancha d'aller bosser. Cette technique empêche la vraie concurrence. Pour la relancer, il convient d'élargir son appel d'offres à des entreprises un peu plus éloignées du chantier (jusqu'à 1 heure de trajet pour rester raisonnable). 

Lire également : Que faire de la maison après un divorce??

Quelques obligations du constructeur

Lorsque vous avez déniché la meilleure solution de construction de maison individuelle et que vous aurez signé votre contrat, votre maison et vous bénéficierez d'une protection appréciable, qui vous couvre pendant et après les travaux. Nous vous présentons deux d'entre elles : 

A lire également : L’immobilier parisien, bientôt le point de rupture ?

  • La garantie de livraison à prix et délai convenus vous protège contre les risques de mauvais timing.
  •  La garantie de parfait achèvement se donne pour mission d'obliger le constructeur à réparer les désordres constatés pendant les 365 jours suivant les travaux. Histoire de ne pas se retrouver dans une émission de Julien Courbet avec des clichés de sa maison en ruines.