dimanche, juin 20, 2021

Les chiens guides d’aveugles : des compagnons précieux pour les déficients visuels

En France, les déficients visuels recourent très peu aux chiens guides. En effet, seulement 1% des malvoyants sont guidés par des compagnons canins. Cela  s’explique par  le fait qu’il existe encore très peu d’animaux formés pour ce métier. Les associations militent déjà pour la cause, mais elles manquent cruellement de financement pour couvrir tous les besoins. Afin de redonner autonomie aux personnes malvoyantes, les dons des particuliers et des entreprises sont alors bienvenus.

Le chien guide d’aveugle : un métier qui s’apprend

A voir aussi : Trois conseils pour élever des poules

A voir aussi : Trois conseils pour élever des poules

La déficience visuelle, qu’elle soit de naissance ou tardive, progressive ou subite  affecte plusieurs dimensions de la vie. Par ailleurs, elle entraîne une perte d’autonomie. Les personnes aveugles ou malvoyantes ont du mal à se déplacer seules, notamment dans les lieux inconnus. Or, la mobilité est essentielle pour entretenir  une  vie sociale. Pour cela, les handicapés visuels peuvent être assistés par un chien guide préparé pour ce métier. Afin que ce dernier puisse réaliser correctement ses missions, il doit être formé pendant deux ans. Et cela commence dès ses 12 premières semaines. La première étape de l’apprentissage consiste à la socialisation. Pour ce faire, l’animal sera envoyé dans une famille d’accueil qui l’aidera à s’habituer à la présence humaine. Le chiot pourra se familiariser aux endroits les plus inhabituels.

Sujet a lire : Chien : que mange-t-il vraiment ?

Le chien grandira dans un foyer jusqu’à ces 12 mois. Il sera ensuite remis entre les mains d’un éducateur spécialisé pour qu’il puisse procéder à la deuxième partie de sa formation. Il s’agit évidemment du dressage. Pendant près d’un an, l’animal apprendra l’obéissance, la gestion des obstacles, les traversées de rues et l’identification des passages protégés.

Dans le meme genre : Les divers soins nécessaires au bien-être de votre chien

L’apprentissage des chiens guides d’aveugles : la mission des associations

En France, il existe quelques organismes privés qui forment les chiens guides d’aveugles. Mais pour adopter un des animaux dressés par ces structures, le handicapé visuel doit débourser plusieurs milliers d’euros, ce qui n’est pas dans les moyens de tous. Mais, on distingue aussi plusieurs associations installées dans les quatre coins de l’Hexagone qui se donnent pour mission d’éduquer les chiens guides afin de remettre gratuitement ces derniers aux personnes qui en éprouvent réellement la nécessité.

Chaque année, ces établissements octroient en moyenne 250 chiens aux aveugles. Il s’agit d’un nombre assez conséquent certes, mais cela ne suffit malheureusement pas  pour  couvrir toutes les demandes puisqu’il ne répond qu’à 1 % des besoins. La principale raison de cette déficience est le manque de moyens. En effet, l’éducation de ces animaux nécessite un budget important. Pour s’acquitter de ses charges, une association s’appuie uniquement sur les dons et les legs pour malvoyant versés par les particuliers et les entreprises. Ainsi, pour que les organismes puissent développer leurs activités et aider les déficients visuels, chacun est appelé à soutenir une association de chiens guides d’aveugles.