mardi, octobre 4, 2022

5 conseils pour bien choisir votre locataire

La location d’un bien immobilier permet d’augmenter ses revenus. Cependant, il faut faire très attention lors du choix du locataire susceptible de louer votre maison. Découvrez ici quelques conseils pour bien choisir votre locataire.

Informez-vous sur l’identité de votre futur locataire

Il n’y a rien de mal à chercher à mieux connaitre la personne que vous voulez loger chez vous. C’est très important de vous informer sur son identité. Cependant, vous devez bien évidemment respecter la loi sur la protection des renseignements personnels. Ainsi, demandez-lui de se présenter en vous délivrant son identité accompagnée d’une pièce d’identité justificative comme un permis de conduire, un passeport, etc. En outre, vous n’avez aucun droit de faire une copie de cette pièce ni d’en recopier les numéros.

Cela peut vous intéresser : Guide pratique pour bien choisir sa caméra

A découvrir également : Guide pratique pour bien choisir sa caméra

Le potentiel locataire doit également vous donner son adresse actuelle complète puis la composition de sa famille. De plus, vous pouvez lui demander le nom de son propriétaire actuel ou du concierge de l’immeuble. Cela vous permettra d’en apprendre plus sur sa conduite en matière de respect du logement, de la date de paiement, les potentiels impayés, la relation avec les voisins, etc.

A lire également : 10 bonnes raisons de rester locataire

N’hésitez pas non plus à lui demander une attestation d’un de ses anciens propriétaires pour plus de vérification. Enfin, réclamez ses références professionnelles comme une copie de son contrat de travail qui serait indispensable pour justifier de son statut de salarié. Cependant, lorsqu’il s’agit d’un étudiant ou s’il n’a pas de travail, il doit être capable de vous fournir un garant dont vous vérifierez la solvabilité. Vous pouvez consulter le site www.lt-immobilier.fr pour obtenir plus d’informations.

En parallèle : Démarche utile avant de faire une location benne pas cher

Enquêtez sur ses antécédents judiciaires

Généralement, les informations liées aux antécédents judiciaires d’une personne s’obtiennent auprès des tribunaux civil et pénal. Mais, il existe également des associations capables de le faire pour vous. C’est une enquête importante à mener pour savoir à qui vous avez affaire, car il serait dommage de vous lier à un individu ayant été mis en cause pour une affaire judiciaire. Pour cela, vous devez absolument obtenir un formulaire de consentement écrit et signé de la part de votre potentiel locataire avant de commencer votre enquête.

Par ailleurs, la loi vous autorise à exiger un mois de loyer d’avance avant la signature du contrat. Sachez que cette clause doit être rédigée de sorte à le rendre caduc en cas de non-respect.

Vérifiez la solvabilité de votre potentiel locataire

L’objectif visé en décidant de mettre son bien immobilier en location est de compléter ses revenus et de constituer une trésorerie si possible. De ce fait, il serait donc dommage et inutile de s’encombrer d’un locataire incapable de solder son loyer régulièrement. Ainsi, pour vous assurer que ce dernier sera capable de payer convenablement son loyer, il est important de bien choisir son locataire. N’hésitez donc pas à lui réclamer des pièces pouvant justifier de sa situation professionnelle et de ses finances comme :

  • Un contrat de travail?;
  • Bilan comptable?;
  • Fiche de paie?;
  • Quittances de loyer en ce qui concerne sa dernière location en date, etc.

Préférez les potentiels locataires en CDI et les étudiants

Il est inutile de vous focaliser sur un profil type. Cependant, les candidats en CDI jouissant d’une ancienneté de 2 ans dans une entreprise vous permettent de limiter les risques d’impayés. Quant aux étudiants, ils sont également de bons payeurs même si généralement ce sont les parents qui s’en chargent. De plus, ces derniers ont droit à l’allocation pour le logement.

Recourir à un professionnel immobilier

Le choix du bon locataire est une tâche assez difficile d’autant plus qu’il est quasiment impossible de s’assurer que les choses se passeront bien tout au long du bail. D’où la solution de la gestion locative professionnelle. En effet, il s’agira de mandater une agence immobilière qui se chargera du recrutement du locataire et de la collecte des loyers. Le professionnel est capable de choisir le meilleur locataire et ainsi de vous épargner des risques d’impayés.

Le choix d’un bon locataire passe par plusieurs formalités de base. Ces 5 conseils vous aideront surement à y arriver.