dimanche, mai 22, 2022

Faire le bon choix d’oscilloscope

Pour la majorité des spécialistes, choisir un oscilloscope s’avère une tâche ardue. Il existe de nombreux modèles à des prix différents.
La première à savoir quand on doit choisir un oscilloscope c’est de ne pas vous précipiter à acheter le premier appareil que vous voyez. Évitez d’être être influencé par les messages publicitaires, mais plutôt de consacrer un peu de son temps pour connaitre son usage et ce qu’on veut en faire.

Les oscilloscope analogiques

La plupart des ingénieurs-électroniciens utiliseront dans l’exercice de leur fonction un oscilloscope analogique et connaîtront son utilisation.
Bien qu’on trouve encore des ingénieurs qui aiment le côté extérieur des oscilloscopes analogiques, on ne trouvera pas de fonctions analogiques spécifiques qui ne soient pas dépassées par le numérique.
Si l’on est encore tenté d’acheter un oscilloscope analogique, le choix sera très limité. Seuls quelques concepteurs les offrent aujourd’hui et les modèles qui sont vendus sur le marché sont souvent anciens et leur capacité est limitée.
L’achat d’un oscilloscope numérique 10GHz, par exemple, ne devrait pas être pris à la légère. Mais, avant d’en acheter un, faites attention aux pièces de rechange et renseignez-vous pour savoir si elles sont disponibles sur le marché. Les réparations peuvent vous coûter très cher.
Il a des caractéristiques comme de la simplicité et de la complémentarité à se déplacer. Les oscilloscopes DSO, possèdent des interfaces PC, qui peuvent avoir des liens avec à des appareils d’évaluation automatique. On peut utiliser un DSO pour stocker des informations numériques.

A voir aussi : Comment réparer ses appareils électroniques??

En parallèle : Pourquoi choisir une télécommande came 432na ?

Les caractéristiques

La première caractéristique à considérer est la largeur de bande. C’est en fait la fréquence la plus élevée qu’un signalement peut envoyer. Ce signalement peut traverser facilement les amplis d’entrée. De ce fait, la taille de la bande analogique de l’oscilloscope doit être plus grande que la fréquence maximale que l’on veut mesurer.
La taille de la bande est insuffisante pour que le DSO puisse détecter un quelconque signal en détail à haute intensité. Le but ultime des créateurs d’oscilloscopes est d’élaborer un oscilloscope spécifique qui répondrait facilement à leurs attentes comme la force de rapidité, la fréquence et la précision.
La force de la mémoire est le côté le moins connu d’un DSO. Mais c’est aussi un des aspects les plus importants.
Les DSO sont capables de stocker des échantillons pris dans une mémoire-tampon, donc, pour un niveau d’échantillonnage type, la taille de la mémoire-tampon fixe le temps nécessaire pour la saisie avant qu’elle soit remplie.

A lire en complément : Essor de la domotique : comment nos maisons se géreront toutes seules ?

A lire également : Le tour-opérateur allemand TUI embauche un robot