mercredi, mai 12, 2021

Comment choisir sa maison de retraite non médicalisée ?

Lorsqu'on prend de l’âge, on tend à perdre sa vigueur d’autrefois. La vivacité d’esprit commence à disparaître et les pathologies deviennent plus fréquentes. Il arrive que des personnes âgées contractent des maladies incurables. Elles entrent alors dans une situation de dépendance et ne parviennent plus à effectuer des gestes autrefois banals. C’est pour de tels cas de figure que des résidences spécialisées ont été mises en place pour accueillir ces séniors. Il existe également des structures dédiées à ceux qui n’ont pas besoin d’un suivi médical aussi soutenu. Mais comment bien choisir une maison de retraite non médicalisée ? Voici quelques conseils pour vous aider à faire un choix judicieux.

Opter pour l’établissement adéquat

Intégrer une résidence pour séniors est un déménagement inhabituel. Une telle décision se prend généralement par nécessité plutôt que par choix. Cela entraîne un réel bouleversement dans la vie de la personne âgée. Par conséquent, il est primordial qu’elle soit bien accompagnée par son entourage afin que la transition se fasse de la manière la moins douloureuse possible. 

A lire en complément : Le parcours de l'eau potable en France

A lire également : Le streetwear, un style intemporel adapté pour tous

Toutefois, pour le choix d'une maison de retraite non médicalisée, il est important de se tourner vers un bon établissement. En principe, les résidences-autonomie ou les résidences services seront les plus appropriées pour les personnes âgées qui ne sont pas en état de dépendance. Il s’agît de lieux d’hébergement privatifs auxquels sont associés des services collectifs. Par ailleurs, il existe également des résidences médicalisées destinées aux séniors : ce sont les EHPAD et les USLD.

Lire également : Ne pas se sentir seul dans le deuil

Considérer l’emplacement géographique de la maison de retraite

La position géographique est un autre critère à prendre en considération dans le choix d’une maison de retraite non médicalisée. Cela va influer sur le bien-être du bénéficiaire. En effet, le fait qu’il soit situé dans une résidence pour sénior proche de sa famille facilitera les visites de celle-ci. Il faut également  veiller à ce que la maison de retraite soit facile d’accès et à ce que la zone soit bien desservie par les transports en commun.

Dans le meme genre : 13 Blagues à connaître pour faire rire vos amis

Apprécier la qualité des services proposés par l’établissement

Bien choisir une résidence non médicalisée pour sénior suppose également d’évaluer la qualité des services fournis par l’établissement. Pour ce faire, interrogez le directeur sur le mode de recrutement du personnel. Demandez à visiter les lieux et attardez-vous sur la disposition des chambres et des parties communes. N’hésitez pas à interroger les résidents et leurs proches pour recueillir leurs avis.