mercredi, mai 12, 2021

Trafic manager : tout savoir sur ce métier du web !

Le profil de trafic manager est aujourd’hui très recherché dans le domaine du web. En effet, ce dernier a pour principale mission d’assurer la gestion du trafic d’un site web. Il se doit d’apporter des solutions en vue d’améliorer de façon considérable le nombre de visiteurs du site web dont il assure la gestion. Pour l’aider dans cette mission, le trafic manager pourra se servir des leviers que sont le référencement naturel, l’achat de liens sponsorisés, les réseaux sociaux ou encore les affiliations, etc.

Combien gagne un trafic manager ?

Le salaire d’un trafic manager est de 25 000 à 40 000 euros par an lorsqu’il débute dans le métier. Avec des années d’expérience à son actif, ce dernier peut prétendre à un salaire compris entre 40 000 et 60 000 euros par an. D’une manière générale, le trafic manager a pour employeur les agences de communication, ainsi que des régies publicitaires et bien plus encore.

Sujet a lire : Comment amplifier le signal de votre mobile ?

Sujet a lire : Comment amplifier le signal de votre mobile ?

Description du poste d’un trafic manager

Au sein de l’entreprise, le trafic manager sera rattaché au directeur de pôle s’il travaille au sein d’une agence web. Il aura à collaborer avec le service marketing de l’entreprise et plus précisément avec le community manager, le social media manager, le responsable SEO ou encore les développeurs web, etc. Pour procéder à l’analyse de l’audience des sites dont il aura la charge, il devra se servir d’outils tels que Google Analytics.

A lire aussi : SEA : une méthode efficace pour booster la visibilité de son site web

Comment devenir trafic manager ?

Pour décrocher un emploi de trafic manager, vous devez être titulaire d’un bac + 2 ou bac + 5 en marketing, communication ou informatique, etc. A ce jour, il n’existe que très peu de formations pour devenir trafic manager. Toutefois, le trafic manager doit avoir une certaine connaissance du web et des différents langages utilisés dans la conception des sites. Il doit également avoir une excellente connaissance des algorithmes des moteurs de recherches.

A lire aussi : La grande révolution du hoverboard