samedi, mai 15, 2021

Quels symptômes pour une angine herpetique

Qu’est-ce que l’angine ?

L’angine est une inflammation de la gorge provoquée par un agent infectieux qui se développe excessivement sur les amygdales situées au fond de la gorge et dont le rôle principal est la défense immunitaire contre les virus et les bactéries. Ces maux de gorge sont souvent accompagnés d’une forte fièvre, d’un rhume, voire d’un gonflement des ganglions. Il existe différents types d’angines allant de l’angine à adénovirus qui colore le pharynx en rouge rosé et provoque également une conjonctivite, à l’herpangine provoquée par le virus coxsackie et accompagnée d’éruptions cutanées, voire une primo-infection du VIH qui s’accompagne de douleurs des muscles en passant par l’angine herpétique. Cette dernière est le fait du virus herpès simplex transmis à partir d’un humain malade mais qui peut aussi provenir d’un porteur sain de ce virus. La transmission peut se faire par contact direct comme un baiser par exemple mais aussi par les voies respiratoires. L’angine herpétique se déclare après quelques jours d’incubation, ce qui la rend très contagieuse dans la mesure où le sujet ne se rend pas compte immédiatement qu’il est porteur du virus. Plus rare est l’angine de Vincent qui est causée par l’association de deux bactéries et caractérisée par le fait qu’une seule amygdale est atteinte en général et que le sujet a une haleine nauséabonde. Elle peut avoir des conséquences très graves pour lesquelles une hospitalisation est le plus souvent préconisée.

L’angine herpétique

La définition d’une angine herpetique s’obtient dans la grande majorité des cas par une fièvre très importante qui démarre très brutalement et qui peut monter jusqu’à 40°. En plus des problèmes de déglutition dus à la douleur des maux de gorge, les oreilles peuvent également être atteintes et le patient ou la patiente peut faire l’objet de vertiges très désagréables. L’ensemble de la gorge et des amygdales prend une coloration rouge ou rose vif qui évolue progressivement vers des vésicules puis des ulcères recouverts de taches blanches et dont les bords sont d’un rouge prononcé. Parfois on constate même l’apparition d’aphtes plus ou moins étendus. Cette angine herpétique peut aussi s’étendre aux lèvres ou aux narines qui se couvrent de lésions herpétiques, ainsi qu’aux gencives. Il y a une augmentation de volume des ganglions du cou qui provoque des douleurs supplémentaires. Comme toutes les atteintes virales, il n’existe pas de produit spécifique pour la combattre et, malgré ses symptômes spectaculaires, l’angine herpétique se résorbe au bout de seulement quels jours. Ce n’est qu’en cas de surinfection que l’utilisation d’antibiotiques s’avérera nécessaire. En attendant que le virus s’élimine, on prescrit en général des médicaments contre la douleur et des substances destinées à lutter contre la fièvre.

A découvrir également : Connaissez-vous les bienfaits de la gémmothérapie ?

A voir aussi : Rôles et types de couronnes dentaires

Prévenir et soigner l’angine

Si soigner le mal de gorge peut paraître anodin, il faut toujours garder à l’esprit que si au bout de trois à quatre jours on ne constate pas d’amélioration, il convient de consulter son médecin traitant. Devant les différentes formes d’angines qui sont le plus souvent bénignes et ne nécessitent pas une prise en charge très compliquée, on peut néanmoins avoir affaire à une infection plus grave comme par exemple l’angine de Vincent pour laquelle des interventions et des précautions spécifiques doivent être prises en rapport avec les conséquences graves qu’elle peut avoir sur l’état général du patient. D’une manière très générale, il faut particulièrement surveiller l’angine quelle qu’elle soit chez les personnes fragiles comme les individus âgés ou atteints de maladie immunodépressive, les enfants en bas âge et les femmes enceintes. Lorsqu’une personne de son entourage a déclaré une angine il est prudent de s’abstenir de l’embrasser mais aussi de porter un masque pour éviter le risque de transmission par voie respiratoire. Le lavage régulier des mains aussi bien du malade que des personnes vivant sous le même toit est évidemment un impératif incontournable.

A découvrir également : Découvrir le ginseng

A voir aussi : Découvrir le ginseng