Pourquoi ne pas changer de fournisseur de gaz avant cet hiver ?

Dans quelques mois pointera l’hiver avec son exigence de consommation énergétique. Le Plan urgence gaz (PUG), qui n’avait pas eu cours le dernier hiver gazier, signe son retour pour l’hiver 2018-2019. Et ce plan est synonyme de probable délestabilité. Cette perspective qui interroge sur le choix des fournisseurs d’énergie fait pencher la balance en faveur des fournisseurs d’énergies renouvelables. Mais là encore, on se demande à juste titre quelles options seront les meilleures et surtout s’il ne faudrait pas penser à changer de fournisseur de gaz avant l’hiver afin de réduire les dépenses.

Comprendre les enjeux qui sont maîtres de nos choix

Cela peut vous intéresser : 5 façons de devenir propriétaire

Sujet a lire : Où trouver des luminaires pour la déco de mon chalet ?

Le marché de l’énergie est très concurrentiel et l’on se pose souvent la question de savoir si le fournisseur d’énergies renouvelables que l’on a choisi est viable et surtout s’il nous fera réaliser des économies. Le Plan urgence gaz aura un impact très grand sur votre consommation de gaz. Alors, pensez à garder votre fournisseur d’énergies vertes. Avant de vous prononcer pour un quelconque fournisseur, prenez en compte son prix, son type de tarif, le type de gaz qu’il fournit et votre profil de consommation annuelle en gaz.

Lire également : Comment meublez les petits espaces ?

Au vu de tous ces paramètres, il se dégage, pour la majorité des consommateurs, 2 choix : le fournisseur d’énergie Ekwateur pour les grandes consommations et Total Spring pour les petites. Pour Total Spring, le prix de l’abonnement par mois pour les petites consommations est de 7,85 € et le prix du kWh TTCC de 0,0693 €. Ekwateur, lui, facture le prix de l’abonnement par mois à 12,28 € pour la zone 1 et 12,53 € pour la zone 2 pendant que le prix du kWh est de 0,0665 € pour la zone 1 et 0,654 € pour la zone 2.

Sujet a lire : 5 façons de devenir propriétaire

Les tendances s’inversent pour les grandes consommations. Alors que les prix pour l’abonnement par mois chez Ekwateur sont légèrement en hausse par rapport à ceux de Total Spring, le prix du kWh fixé par Ekwateur est sensiblement plus avantageux pour les clients dont la consommation dépasse les 12000 kWh par an. Mais au-delà de la raison économique, pourquoi garder tel ou tel fournisseur ?

 

Les énergies alternatives font avancer le train de la transition énergétique

Parmi les enjeux majeurs du moment, figure le passage des énergies fossiles aux énergies renouvelables. Et ce défi, les fournisseurs de gaz vert ont choisi de le relever. Un argument de taille pour lequel vous garderez votre fournisseur d’énergie, c’est le désir de léguer aux générations futures des énergies plus respectueuses de l’environnement. Etre vert ne se limite pas seulement à aimer les fleurs, les plantes ou les papillons. C’est aussi et surtout déployer toutes les énergies pour que l’énergie que l’on utilise soit plus écolo. Pour l’heure, le gaz vert se décline sous 2 formes :

  • le gaz compensé carbone que certains fournisseurs d’énergies renouvelables, dans l’attente de l’émergence des gaz verts, proposent avec à la clé une compensation des émissions de CO2 liées à la consommation de gaz naturel,
  • le biométhane qui provient de la méthanisation des déchets organiques. Il est totalement ou en partie renouvelable et fait partie de l’offre de certains fournisseurs comme Ekwateur.

 

La technologie pour mieux vous servir

Les énergies vertes sont celles de l’avenir. D’ores et déjà, tout est mis en œuvre pour donner un souffle nouveau aux projets dans le but de vous porter dans l’avenir dès maintenant. Et ce renouveau passe naturellement par la technologie. Une troisième forme de gaz vert sera issue des procédés de conversion d’électricité et de de gaz et de pyrogazéification. En gardant votre fournisseur d’énergies renouvelables, vous pourrez en profiter d’ici quelques années.