De plus en plus, les jeunes bacheliers en France se tournent vers les études d’opticiens. La profession est accessible après l’obtention d’un BTS, une filière d’étude professionnalisante où les débouchés professionnels sont nombreux. D’une part, la multiplication des écrans dans nos vies génère de plus en plus de besoins. D’autre part, c’est un métier qui offre de nombreuses perspectives, aussi bien en magasin, qu’en laboratoire.

Des compétences plus étendues

À l’origine, l’opticien est celui qui vend des lunettes à une personne qui en a besoin et qui justifie d’une ordonnance médicale de la part d’un ophtalmologue. Il faisait essayer les montures, les envoyait en laboratoire pour la fabrication du verre sur mesure et les adaptait ensuite à la morphologie du visage du client. Aujourd’hui, dans le cadre du BTS opticien lunetier, ils ont la possibilité d’apprendre à réaliser des prises de vue et d’adapter le verre progressivement en collaboration avec le médecin

A découvrir également : Comment la pyrogazéification peut-elle chauffer nos maisons ?

Effectuer les prises de mesure en magasin

Trouver sa paire de lunettes n’est pas un exercice facile et les opticiens sont là pour guider votre choix. Ils apprennent rapidement à cerner votre personnalité et vous aident à trouver la bonne monture en fonction de son utilisation, de vos habitudes, de votre profession. Bien entendu, ils sont sensibles à l’aspect esthétique et sauront vous conseiller la paire qui vous va le mieux. Ils apprennent en BTS à effectuer les mesures au niveau de pupilles notamment afin que la correction soit encore plus précise et plus confortable pour le client.

La fabrication et le montage des verres

Généralement, les verres sont commandés dans les labos spécialisés. Mais l’opticien a désormais pour tâche de les tailler aux bonnes proportions et de réaliser des ajustements pour qu’ils s’adaptent parfaitement à la monture. Ils disposent de machines très perfectionnées qui effectuent des coupes très précises, mais ils apprennent encore à effectuer ces retouches à la main pour maintenir le niveau de savoir-faire de la profession.

En parallèle : Certaines activités professionnelles demandent des performances d'impression différentes