mercredi, mai 12, 2021

Quel parcours pour faire carrière dans l’événementiel ?

Faire carrière dans l’évènementiel n’est pas de tout repos. Encore faut-il avoir le profil du métier et mériter sa place dans ce milieu. Certes, l’évènementiel est un métier plein de surprise et très passionnant et pour avoir une place, on vous dévoile tous les secrets de la réussite.

Une bonne formation à la base

Peut-on se former à devenir décoratrice evenementielle ? Oui, certainement car cela constitue un bon point de départ. La formation reste pratiquement indispensable pour connaître les bases du métier ainsi que les compétences que l’on doit acquérir. D’ailleurs, il existe des nombreuses formations relatives à cela et entre les écoles spécialisées et l’université, il n’y a pas moyen de trancher. Seulement voilà, si on souhaite approfondir ses connaissances en la matière ou alors de prendre le temps de tout apprendre de A à Z, il vaut mieux opter pour un cursus universitaire. En revanche, pour connaître uniquement les bases, les écoles privées sont à privilégier. Et même si on doit apprendre les bases, les formations sont beaucoup plus techniques et pratiques que théoriques. Par ailleurs, travailler dans l’évènementiel ne demande pas de niveau d’étude spécifique mais il convient toujours d’avoir un diplôme sous les bras étant donné le foisonnement des candidats qui postulent dans cet univers. D’autre part, une formation en métier évènementiel peut prendre plusieurs formes mais il faudrait l’associer à des stages ou autres formations artistiques. La polyvalence constitue un véritable atout de nos jours donc, il faudrait en faire une priorité.

Lire également : Votre position sur Google, le connaissez-vous ?

Lire également : Comment bien communiquer aujourd'hui ?

A découvrir également : 3 bonnes pratiques pour augmenter la délivrabilité de vos newsletter

Un domaine

Cet univers embrasse de nombreux métiers comme décoratrice événementielle, organisateur, traiteur, animateur, etc. Il faudrait alors choisir son domaine en fonction des idées reçues du monde de l’événementiel. De même, on peut choisir le milieu où l’on souhaite miroiter comme uniquement dans des évènements professionnels ou dans des manifestations privées : mariage, baptême, fiançailles, etc. Bref, le choix d’un domaine permet de mieux cerner ses compétences et les problématiques de son métier. Toutefois, il vaut mieux s’introduire dans n’importe quel milieu lorsqu’on dispose d’une bonne solide expérience. Pour ce qui est du métier, on peut certainement choisir entre organiser tout l’évènement en gérant différentes tâches ou se spécialiser uniquement dans la décoration. Ce dernier consiste à donner de l’harmonie à un évènement en fonction de la taille de l’espace, de sa configuration, du thème mis en avant et en fonction du nombre d’invité. En tant que décoratrice, on se doit alors de maîtriser tous les détails rentrant en ligne de compte : le choix des fleurs selon leur couleur et leur symbole ainsi que le choix de tous les accessoires de décoration. Mais l’organisation évènementielle n’est pas non plus en reste mais il faut être plus flexible avec le personnel et gérer tous les imprévus.

Cela peut vous intéresser : Comment bien choisir une gourde publicitaire ?

Posséder des qualités rares

Dans ce milieu, il faut se démarquer en possédant plus de qualité. Cela dit, selon un adage : « il vaut mieux avoir une tête bien faite qu’une tête pleine ». Toutes les qualités sont bonnes mais pour se faire une bonne réputation, autant détenir des qualités rares qui lui sont propres comme la polyvalence par exemple, la parfaite maîtrise des situations et même du stress, la créativité, la capacité d’improvisation. Bref, vous souhaitez devenir décoratrice événementielle ? Dans ce cas, il faut avoir plusieurs tours dans sa poche et donc de jouer sur plusieurs cartes pour rendre un évènement plus harmonieux et impressionnant. Il faudrait alors se surpasser et grâce à son expérience, on parvient facilement à monter en ascension vers le succès et à y rester tout au long de sa vie. Que l’on choisisse un métier de décoratrice ou d’organisatrice, tout se joue alors sur ses bonnes qualités