Comprendre l’utilisation de bennes à gravats

Lors des travaux de construction, il peut y avoir une grande quantité de déchets. Les déchets de construction constituent plus d’un tiers des déchets en France. Causant la pollution de l’environnement, il est essentiel de se débarrasser des gravats. Gérer ces déchets peut parfois être difficile. Pour cela, nombreux d’entre nous ont recours à l’utilisation de bennes de gravats.

Que faut-il faire pour bien gérer les gravats de chantiers??

Il est vrai que les travaux de construction engendrent des déchets quotidiennement. Pour ne pas encombrer le chantier, il est essentiel de se débarrasser des gravats. En attendant la collecte des déchets, il faut les stocker dans un endroit où il ne risque pas de gêner les travaux. Le stockage doit s’effectuer selon leurs origines. Jusqu’alors, on a pu constater l’existence de trois types de gravats : les déchets inertes, les déchets non inertes ainsi que les déchets dangereux. Si le chantier est assez vaste, vous pouvez recourir à une location benne dans le 77.

Avez-vous vu cela : Quand procéder aux travaux de ravalement de façade?

A lire également : Les risques de l'amiante en France

Les divers types de déchets

Les déchets inertes regroupent tous les détritus non biodégradables tels que les tuiles, les briques, les pierres et les carreaux. Entre autres, ce sont les matériaux qui arrivent à conserver leur caractéristique même après le stockage. Il a été prouvé que les déchets inertes constituent 72 % des détritus lors des constructions.
Les déchets non inertes sont également connus sous l’appellation de «?déchets industriels banals?». Cette catégorie regroupe les déchets non toxiques, non corrosifs et non explosifs tels que les plâtres, les emballages, les métaux et les bois. Les déchets non inertes constituent 26 % des détritus sur un chantier.
Les déchets dangereux regroupent tous les détritus qui peuvent nuire à l’homme et à l’environnement. Parmi les déchets dangereux, on retrouve le goudron, le plomb et les équipements électriques.

En parallèle : Quelles possibilités s'offrant aux propriétaires pour exploiter pleinement leurs espaces ?

Les locations de bennes à gravats

Les déchets dangereux doivent être impérativement évacués à l’aide de bennes à gravats. En effet, ces dernières sont munies d’une installation de stockage pour ISSD. D’ailleurs, trier en avance les différents types de déchets vous aidera à réduire les coûts de traitements. Pour vous aider à traiter vos détritus, vous pouvez recourir à une location de benne à gravats. Certains établissements proposent des bennes équipées d’une goulotte à gravats en vue de faciliter l’évacuation des déchets. Si ces derniers ont un volume important, choisissez les bennes basculantes afin de faciliter le déchargement.

Lire également : Des infrastructures dédiées aux activités sportives financées par plusieurs parties

Si vous désirez vous débarrasser de vos déchets non inertes, optez pour une benne à déchets industriels banals. Le tarif pour une location journalière peut varier entre 220 et 650 euros. Pour les déchets inertes, choisissez une benne à gravats. Le tarif de location journalière peut varier entre 220 et 550 euros. Sachez que les frais du déchargement sont déjà inclus dans le tarif proposé. Quant aux déchets dangereux, ils seront stockés dans un conteneur à déchets étanche. Cela en vue d’éviter toute sorte de réactions chimiques. L’évacuation des déchets dangereux doit être effectuée par les corporations soumises à la nomenclature ICPE. Rien de tel qu’un chantier propre et bien organisé.