Préparez-vous à réussir votre concours d’entrée à Sciences Po

Intégrer un Institut d’Études Politiques est le rêve de nombreux lycéens en France. Mais très peu pourront le réaliser. Afin de les passer avec brio, une bonne préparation est indispensable, car la compétition est rude.

Préparer le concours d’entrée : commencer très tôt

A lire aussi : Trouver son futur métier grâce à la formation par alternance

Dans le meme genre : Des exercices gratuits pour dompter les mathématiques

Pour augmenter toutes ses chances d’être admis au concours d’entrée en sciences politiques, il faut entamer son entrainement très tôt, dès la classe de Première. Penchez-vous sur les actualités, et privilégiez quelques matières telles que le français, l’histoire, la géographie, les langues, les lettres et bien sûr les sciences économiques et sociales. Et d’une pierre deux coups, vous serez en même temps préparé pour le Bac.

Avez-vous vu cela : Un centre de vacances pour mieux apprendre l'anglais cet été

D’ailleurs si vous obtenez une mention très bien, il est possible que vous soyez retenu sans passer par un concours. Faites beaucoup de lecture en favorisant les bibliographies proposées par certains instituts. Cela peut paraître anodin, mais armez-vous d’un carnet de notes où vous écrirez toutes vos réflexions, les évènements et les nouvelles intéressantes. Il faudra être bien cultivé pour se démarquer des autres candidats. En automne, les rapports des jurys sont disponibles en ligne chaque année dans les sites officiels des IEP. Cela vous aidera à vous positionner et remplir vos lacunes.

A lire en complément : Quelle formation suivre pour devenir vendeur ?

 

S’inscrire à des cours de préparation en sciences politiques

Vous pouvez également vous inscrire auprès d’établissements proposant des cours de préparations en sciences politiques. Pour être reçu dans un établissement de préparation en sciences politiques, aucun parcours ni niveau particulier n’est demandé en général. Cependant, avoir d’excellents bulletins scolaires peut aider. Pour assurer une évolution harmonieuse au sein de leurs élèves et un taux de réussite maximal, certains instituts favorisent les élèves ayant un niveau élevé.

Il est primordial de savoir à quel concours on veut s’inscrire et en conséquence quelle formation pourrait nous convenir. En effet, il est possible de prétendre en même temps pour les concours communs aux IEP et le concours d’entrées en Science Po à Bordeaux par exemple. Il existe des cours permettant de les préparer tous en même temps. En général, les établissements proposent deux types de formation. La préparation annuelle permet d’accéder à des cours réguliers tout au long de l’année scolaire.

 

Elle peut commencer dès la classe de première et ne dérange aucunement le programme scolaire au lycée. On distingue également les stages intensifs pendant lesquels l’étudiant profite des vacances de Toussaint, de Noël ou de Pâques pour s’entrainer. Dans les deux cas, vous bénéficierez de cours méthodiques avec des exercices rigoureux, d’entretiens oraux individuels avec des enseignants professionnels. Vous pourrez travailler vos méthodes de dissertation et il existe même des cours de culture générale.

Dans le cas où vous ne pourrez pas vous déplacer, il existe des cours en ligne. Ils vous permettent de gagner du temps, de plus les prix sont assez compétitifs pourtant l’enseignement est conforme aux concours et il est maintenant possible de faire des concours blancs. Seul bémol, se préparer seul nécessite beaucoup de conviction, de discipline et du sérieux et vous ne pourrez pas effectuer des échanges directs avec vos enseignants.

Comment se déroulent les épreuves au concours d’entrée en Sciences Po ?

Vous êtes un nouveau bachelier (Bac + 0) et vous souhaitez intégrer les Sciences Po à Bordeaux ? Voici les épreuves auxquelles vous devez vous attendre : une composition de 3 heures, une dissertation en histoire-géographie et une épreuve de langue vivante.

Ainsi pour bien préparer son concours d’entrée en Sciences Po à Bordeaux, vous devez maîtriser les outils rédactionnels d’argumentation, lire des ouvrages sur le XXe siècle et les articles de presse afin de suivre les actualités et montrer que vous dominez une langue vivante.