Top 5 des idées reçues sur le surpoids

On aura dit sur l’obésité tout et son contraire. Le développement d’une adulation collective du corps parfait a aligné subrepticement les personnes en surpoids sur le banc des stigmatisés sociaux. Notre société a déjà l’habitude de réduire les personnes handicapées à leur handicap. Aujourd’hui, elle réduit une personne avec un ventre un peu bedonnant à son ventre, à ses graisses.

Les idées reçues…

Le développement des idées, parfois les plus loufoques, se fait très rapidement. Tout se dit sur le surpoids. Nous vous proposons de faire un tri synthétique.

A découvrir également : Deuil : comment y faire face ?

Dans le meme genre : Golf, Tennis, Vélo : à chaque sport sa chaussette technique adaptée !

A lire en complément : Les facettes dentaires : mais pourquoi faire ?

  • Tu grossis parce que tu manges trop : Si vous êtes en surpoids, alors vous avez déjà entendu cette phrase une fois. La vérité est pourtant loin de là. Le surpoids est la conséquence d’un déséquilibre entre l’apport nutritionnel et la dépense énergétique. Si vous consumez donc autant de kilocalories que vous en consommez, il n’y aura pas de surpoids. Ce qu’il faut donc retenir, c’est « tu grossis parce que ton activité physique est inférieure à ta consommation ».
  • Une activité sexuelle régulière permet de maintenir la ligne : Si vous n’avez pas entendu cela une fois, c’est que le ciel vous a épargné d’entendre un grossier mensonge. L’activité sexuelle ordinaire dure 10 à 15 minutes en moyenne à tout casser, et correspond plus à une marche pendant la même période. Si vous vous y êtes bien appliqués, vous perdrez tout au plus 30 kilocalories.
  • Une marche quotidienne permet déjà de réduire votre surcharge pondérale : La marche quotidienne qui vous fait brûler 100 kcal vous fera perdre en moyenne 4.5 kg en 5 ans, soit moins d’un kilo chaque année. Je ne suis pas certain que ce soit ce que vous voulez. Si vous voulez réguler votre surcharge, créez un équilibre entre votre consommation et votre dépense énergétique.
  • Les diurétiques peuvent vous aider à maigrir : Rien n’est plus faux. Les diurétiques aident à éliminer les sels minéraux du corps, mais n’ont aucun impact sur la graisse. Donc, n’allez pas croire que vous maigrirez en buvant plus d’eau.
  • Tous les obèses souffrent d’abord de gourmandise pathologique : On sait bien que l’obésité peut être due à une dérégulation de la satisfaction après alimentation, ce qui pousse à en prendre toujours un peu plus. Mais, il ne faut pas oublier qu’un nombre non négligeable de personnes ont des prédispositions génétiques à l’obésité.

Il reste bien d’autres idées non vraies sur le surpoids. Ce que nous conseillons, c’est de faire beaucoup plus d’activités physiques et de suivre votre Indice de masse corporelle, par exemple en utilisant régulièrement (pas obsessionnellement) votre pèse personne.

A voir aussi : Les parasites, comment s’en débarrasser ?