Les étudiants français sont de plus en plus nombreux à souhaiter faire un stage en Espagne. C’est alors un des pays européens les plus convoités actuellement. Mais ce n’est pas sans difficulté. En effet, des milliers d’étudiants se ruent vers cette destination et provoquent ainsi une situation de rude concurrence. Alors comment décrocher un poste de stage en Espagne ? Comment se démarquer des autres et vivre son rêve ? Commencez par suivre ces quelques conseils.

Avoir une bonne organisation

Cela peut vous intéresser : Bien présenter votre CV, un critère essentiel pour être lu par les recruteurs

Toute recherche de stage, qu’il soit en Espagne ou dans un autre pays, requiert une organisation préalable. Il n’est pas question de baser son avenir sur le hasard. Pour ce faire, il est recommandé de commencer par la rédaction d’un bon CV, d’une lettre de motivation et d’épier toutes les offres de stage existantes. L’important dans cette démarche est la manière de répondre à chaque annonce. En fonction du profil recherché par le recruteur, il est demandé de personnaliser chaque réponse. De cette manière, vous disposerez de plus de chances d’être indispensables à l’entreprise que vous convoitez. Pour simplifier vos recherches, des plateformes de stages sur internet sont déjà accessibles.

Connaître tous les types de stage en Espagne

A lire également : Pourquoi suivre CAP coiffure par correspondance ?

Chaque pays dispose de ses propres législations de stages. Pour trouver l’emploi qui vous correspondrait le mieux, il est important de les connaître toutes avant de postuler. De cette manière, vous éviterez la déception. Ainsi, sachez qu’en Espagne, il existe plusieurs types de stages : les stages rémunérés, les stages non rémunérés, les stages de formation d’emploi, les stages de double formation professionnelle, les stages extra-universitaires et les stages de formation et d’apprentissage. En triant vos objectifs, vous serez plus enclin à choisir le style de stage adapté.

Respecter les tâches administratives prioritaires

Si votre demande de stage est validée, il vous encore préparer votre départ et votre séjour. Ce qui implique de nombreuses tâches administratives obligatoires. Parmi elles, il y a la vérification de la validation de votre carte d’identité valable dans toute l’Union Européenne, la demande d’une carte européenne d’assurance maladie, le contact avec votre établissement bancaire et la demande d’aménagement de vos virements bancaires et de votre carte de paiement. Et bien sûr, il vous faut aussi demander le Numéro d’Identification des Étrangers ou NIE pour disposer du droit de travailler en Espagne.