Thé vert et thé noir : quels sont leurs bienfaits pour la santé ?

Le thé vert et le thé noir sont tous deux issus de la même plante, le théier ou Camellia sinensis. Cependant, contrairement au thé noir qui passe par un processus d’oxydation appelé fermentation, le thé vert est juste séché. C’est pourquoi ce dernier possède davantage d’antioxydants et un intérêt nutritionnel supérieur est très réputé en tant que coupe faim naturel. Néanmoins, il ne faut pas faire l’impasse sur le thé noir. Ces deux sortes de thé présentent des bienfaits pour la santé et sont idéales pour votre régime alimentaire.

Les bonnes raisons de boire du thé vert

Deuxième boisson la plus bue au monde après l’eau, le thé est aussi considéré par beaucoup comme étant le breuvage le plus sain au monde. En effet, il est doté de nombreux composants et nutriments bons pour la santé, mais en plus il peut être un allié efficace pour ceux qui souhaitent maigrir ou stabiliser leur poids. Car comme le précise le site http://coupe-faim-naturel.fr/, ce breuvage est un très bon suppresseur d’appétit naturel.

Avez-vous vu cela : Découvrir les huiles végétales et leurs bienfaits

A lire en complément : Installer une douche sécurisée nous aide à rester autonomes

  • Il est riche en composés organiques bénéfiques pour la santé

Le thé vert est bien plus qu’un simple liquide vert doté d’un arôme puissant. Vu qu’il est très peu modifié, une grande partie des nutriments et composés organiques présents dans les feuilles de théier se retrouve dans la boisson finale. On y trouve par exemple des minéraux et oligoéléments rares et essentiels pour la santé. Comme le potassium, le calcium, le phosphore et le magnésium.

En parallèle : Deuil : comment y faire face ?

Mais c’est de sa forte teneur en polyphénols qui fait surtout l’atout du thé vert. Parmi ces polyphénols, il y a notamment les catéchines et les flavonoïdes. Ce sont des antioxydants naturels qui neutralisent la formation de radicaux libres dans l’organisme, et protègent les cellules et les molécules organiques.

Dans le meme genre : Les facettes dentaires : mais pourquoi faire ?

Des études ont par ailleurs indiqué que sa principale catéchine, l’épigallocatéchine 3 gallate (EGCG) aurait pour effet d’abaisser le taux de sucre sanguin et de réduire les pics de glycémie. Combiné aux propriétés anti-inflammatoires des autres antioxydants, l’EGCG serait bénéfique pour prévenir le diabète de type 2 ainsi que les risques de surpoids. Il permettrait aussi d’augmenter le taux de bon cholestérol (HDL) et de réduire le taux du mauvais cholestérol (LDL). Ce qui préviendrait les risques de maladies cardiovasculaires.

  • Il augmente la combustion des graisses et les performances physiques

Si vous regardez la liste des ingrédients de compléments alimentaires pour perdre du poids, il y a de fortes chances que le thé vert soit présent. Des recherches suggèrent que l’épigallocatéchine 3 gallate qu’il contient aurait la propriété d’augmenter le métabolisme de base. Ce qui implique que le corps brûle des calories de façon plus efficace et favorise la fonte des graisses. Toutefois, si vous souhaitez mincir, la consommation de thé vert n’aura aucun effet si vous n’adoptez pas un régime alimentaire sain et adapté.

Concernant l’amélioration des performances physiques, il faut tout d’abord préciser que le thé vert est une option idéale pour rester hydraté et éviter divers soucis (crampes, augmentation de fatigue, etc.). En sus, le thé vert contient de la caféine. Et même si cette substance stimulante est présente en quantité moins importante que dans le café, elle peut améliorer les performances en mobilisant les acides gras dans les graisses stockées. Lesquels serviront ensuite d’énergie pour les efforts physiques.

  • C’est un aliment coupe faim naturel

En plus d’être un brûleur de graisse, le thé vert est un suppresseur d’appétit naturel puissant. Si vous avez une petite fringale, savourez une tasse de thé vert pour calmer rapidement la sensation de faim. De par son apport en eau, le thé vert vous permettra de rester hydraté et comme l’épigallocatéchine 3 gallate permet d’éviter les pics glycémiques, vous aurez moins de chance d’avoir faim peu de temps après en avoir bu.

Le thé noir, une boisson qui a elle aussi des vertus

Comme cité précédemment, les molécules organiques de polyphénol que contient le thé vert ont plus d’influence sur l’organisme que celles du thé noir. Mais passer à côté du thé noir, ce serait passer à côté de ses nutriments et bienfaits. Cette sorte de thé contient du sodium, du potassium, de la caféine et bien sûr des polyphénols.

Mais en raison de la fermentation des feuilles, le thé noir contient moitié moins de polyphénols que le thé vert. Cependant, cette concentration plus faible ne réduit pas ses bénéfices et ses antioxydants vont agir d’une autre manière, et ainsi être bénéfiques pour la santé. Voici d’ailleurs quelques-uns de ces bienfaits qui ressortent le plus souvent :

  • La prévention des maladies cardiovasculaires

La consommation régulière de thé noir permet elle aussi de tirer profit d’une protection contre les risques de maladies cardiovasculaires. Des chercheurs de la faculté de médecine de l’université de Boston ont conclu que la consommation de thé noir sur le court et le long terme pourrait renverser le dysfonctionnement du tonus vasomoteur chez les patients atteints de maladie coronarienne.

  • Le soulagement des troubles digestifs

Les polyphénols du thé noir ont également un effet curatif sur les troubles digestifs. Parce qu’ils vont agir sur le microbiote intestinal et ont un effet astringent. Ce qui peut aider à calmer les inflammations dans l’intestin et la diarrhée.

  • La réduction du mauvais cholestérol

Selon l’organisme American Heart Association se trouvant en Louisiane, les consommateurs de thé noir bénéficieraient d’une diminution du taux de mauvais cholestérol. Lequel est responsable de nombreuses complications cardiovasculaires.

  • Une possible contribution à la perte de poids

Une étude réalisée en septembre 2017 sur des souris par des chercheurs de l’université de Californie-Los Angeles (UCLA) et publiée dans l’European Journal of Nutrition, a mis en avant le fait que le thé noir pourrait favoriser la perte de poids. En fait, les polyphénols qu’il contient agiraient sur l’ensemble des micro-organismes qui vivent dans l’intestin grêle et le côlon. Et l’expérience a révélé que les animaux ayant bu du thé ont perdu autant de poids que ceux qui avaient suivi un régime pauvre en gras.

Quelques points à prendre en compte

  • Il est recommandé de bien choisir son thé en optant pour une marque de qualité, ou des produits certifiés BIO. Parce que certaines plantations conventionnelles peuvent encore avoir recours à l’utilisation de pesticides. En plus, certains peuvent être plus efficaces que d’autres en fonction du grade de qualité des thés. Si vous désirez par exemple en savoir plus sur le meilleur thé vert pour maigrir, vous pouvez regarder cette vidéo : https://youtu.be/RT7HhWwpXRM.
  • Si c’est le pouvoir brûle graisse et coupe faim du thé qui vous intéresse, sachez que le fait de boire des litres de thé à longueur de journée ne vous aidera pas. Le thé n’est pas une boisson miracle et éliminer vos kilos en trop passera nécessaire par des changements dans votre style de vie (plus d’activités physiques et de bonnes habitudes alimentaires.
  • En matière de consommation, boire deux ou trois tasses de thé par jour est généralement recommandé.
  • Si certaines buveurs de thé peuvent boire plusieurs litres sans problèmes, il se peut que des effets secondaires se manifestent chez d’autres. Par exemple, comme le thé qu’il soit vert, noir ou blanc a des propriétés diurétiques, il est possible de faire des allers-retours aux toilettes plutôt fréquents. Il se peut aussi que des aigreurs d’estomac apparaissent au bout de 3 ou 4 tasses.
  • Si vous souffrez d’une carence en fer, il est préconisé de ne pas boire de thé à proximité de vos repas. Ce étant donné que les polyphénols peuvent interférer avec l’absorption du fer apporté par votre nourriture ou vos compléments alimentaires. Aussi, dans ce cas de figure, il est préférable de demander conseil à votre médecin avant de boire du thé.
  • Même si vous appréciez le goût et l’arôme naturel du thé, il est envisageable de le boire de différentes façons. À titre d’exemple, on peut y ajouter des épices (cannelle, vanille, gingembre, etc.), des herbes (camomille, hibiscus, etc.). Tout dépendra surtout de vos goûts et de vos envies.